A la découverte des salomoniens : Un peuple noir aux cheveux blonds

Les Salomoniens sont des autochtones des Îles de Salomon, un archipel situé en Mélanésie. La Mélanésie est l’un des trois (3) grands groupes « traditionnels » de l’océan pacifique qui ensemble, forment l’Océanie. Elle est située au Nord-est de l’Australie.

L’Océanie par contre est constituée de cinq (5) îles à savoir : la Papouasie-Nouvelle-Guinée, les îles Salomon, l’île Vanuatu, la Nouvelle-Calédonie et les îles Fidji.

Particularité des Salomoniens

Ce peuple d’une peau noire plus foncée même après celle des africains, est d’une particularité distinctive. Différemment des africains, les Salomoniens portent des cheveux blonds et, certains ont même des yeux bleus et d’autres marrons.

Mystère qui se cache derrière leurs cheveux blonds et yeux bleus

La spécificité de leurs cheveux blonds et yeux bleus a suscité une curiosité du monde entier et en suscite encore. Chez les populations moins cultivées des préjugés naissent suite à quelques hypothèses sur leurs origines.

D’aucuns supposent que cette couleur blonde est due au bain de mer couplé à l’exposition du soleil. D’autres par contre affirment qu’il s’agit d’un effet de métissage avec les explorateurs ou les colons venus de l’Europe dans le passé.

D’autres encore, attribuent cette couleur blonde des cheveux à la consommation par ces peuples du poisson.

Cependant, il a fallu qu’en 2012, Sean Myles, généticien du Nova Scotia Agricultural College à Truro au Canada compare les caractéristiques génétiques des échantillons de salive et de cheveux de 1.209 Salomoniens notamment 43 insulaires blonds et 42 insulaires bruns. Et, de là, il a découvert que les Hommes blonds présentent de façon générale deux (2) copies identiques d’un gène mutant unique nommé TYRP1. Présent chez 26% de la population de l’île, ce gène est RÉCESSIF car il se transmet directement des parents aux enfants.

Par ailleurs, le gène TYRP1 n’existe aucunement dans la génétique européenne. Il est bien différent du gène qui procure les cheveux blonds aux européens.

En somme, le mélange de couleurs blondes et bleues fait des Salomoniens une exception à nulle autre pareille. D’ailleurs, c’est une preuve que la nature réserve d’innombrables mystères à élucider au quotidien que la vie nous ait accordée.

La rédaction

Leave a Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Start typing and press Enter to search

Souscrivez à notre newsletter