Alice WALKER ou le récit d’une fervente militante pour l’égalité et l’indépendance des femmes!

Ecrivaine et militante féministe américaine, ALICE MALSENIOR WALKER est née le 09 février 1944 à EATONTON en GEORGIE.

A l’âge de huit ans, elle perd accidentellement l’usage d’un œil mais qui fut plus tard soignée. Suite à cet évènement, elle se met à la lecture et commence à écrire des poèmes.

Adolescente, elle participe à des rassemblements de protestations contre la ségrégation raciale aux ETATS-UNIS et à la marche sur WASHINGTON également en 1963 lors duquel MARTHIN LUTHER KING prononce son célèbre discours.

Elle obtient une bourse d’étude au SPELMAN COLLEGE où elle passe deux années avant d’intégrer le « SARAH LAWRENCE COLLEGE ».

En 1965, elle est diplômée et s’installe dans le MISSISSIPPI en militant au sein du mouvement pour les droits civiques et commence à enseigner, publiant ainsi ses premiers essais et nouvelles.

Elle voyage fréquemment pour donner des conférences, signer ses livres ou protester contre des violations de droits humains.

Alice Walker écrit des romans, des nouvelles, des essais et des poèmes. Ces écrits mettent en valeur la lutte des femmes de couleur contre le racisme, le sexisme, l’inégalité sociale et la violence répandus dans la société américaine.

Elle s’illustre également dans la défense de l’environnement, la protection des animaux, le féminisme et a fait campagne contre les mutilations génitales des femmes

Elle se proclame ouvertement bisexuelle en 2006 en affichant sa relation amoureuse avec la compositrice et interprète Tracy Chapman au milieu des années 1990

ALICE WALKER ET TRACY CHAPMAN

De plus, à travers ses œuvres, elle mène une lutte pour les noirs principalement pour la cause des femmes.

Quelques œuvres

  • The Third Life of Grange Copeland (1970)
  • In Love and Trouble: Stories of Black Women (1973, includes « Everyday Use »)
  • Meridian (1976)
  • The Color Purple (1982)
  • You Can’t Keep a Good Woman Down: Stories (1982)
  • To Hell With Dying (1988)
  • The Temple of My Familiar (1989)
  • Finding the Green Stone (1991)
  • Possessing the Secret of Joy (1992)
  • The Complete Stories (1994)

Pour l’ensemble de ses œuvres, elle reçoit le Lillian Smith Award du National Endowment for the Arts, le Richard et Hinda Rosenthal Award du National Institute of Arts & Letters, le Front Page Award pour la meilleure critique dans un magazine par le Newswoman‘s Club de New York et plusieurs autres distinctions.

Retenons aussi que ALICE WALKER est co-fondatrice des éditions « wild tree press » 1984-1988 et son intérêt accru pour ses œuvres lui a valu une place parmi les grands littéraires des 20ème et 21ème siècles. WALKER SE décrit alors comme une « femme-femme » un terme qu’elle a défini pour décrire son approche philosophique.

ALICE WALKER a utilisé sa voix littéraire pour lutter pour l’égalité politique, sexuelle et raciale et s’inscrit donc comme l’une des femmes qui a milité pour l’égalité des noirs.

Leave a Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Start typing and press Enter to search

Souscrivez à notre Newsletter pour ne rater aucun numéro!