Claudette Colvin,la femme qui a refusé de céder son siège d’autobus avant Rosa Parks

CLAUDETTE COLVIN

Elle est née en 1939. Si l’acte militant de Rosa Parks, en refusant de céder sa place à une blanche dans un bus, est bien connu, on a trop tendance à oublier que la première à l’avoir fait n’est nulle autre que Claudette Colvin.

Agée de 15 ans en 1955, le 2 mars, elle refuse de se lever pour qu’une femme blanche s’asseye à sa place dans le bus. Rappelons qu’à l’époque, les lois Jim Crow des États du Sud imposent la ségrégation raciale dans les transports publics.

Face à son refus, le chauffeur du bus s’arrête et appelle la police. Claudette Colvin est arrêtée, violentée et finalement déférée devant un tribunal pour enfants. Elle est condamnée pour « trouble à l’ordre public, violation des lois sur la ségrégation et agression ». Un dernier point qu’elle niera pour toujours.

Quelques mois plus tard, Rosa Park réitère cet exploit militant, dans la même ville de Montgomery. Claudette Colvin n’a jamais regretté son acte. Elle reste « l’étincelle d’un plus grand brasier ».

En 2017, Rita Dove, poète américaine, lui consacre un poème : Claudette Colvin Goes To Work. La même année, Todd Strange, maire de Montgomery, déclare que le 2 mars de chaque année sera le Claudette Colvin Day, une journée consacrée à sa mémoire.

Sita et la rédaction

SITA
SITA

Mamadou Vehi Sita Audrey Flore est l’une de nos collaboratrices. Âgée d’une vingtaine d’années, cette jeune maman est la présidente fondatrice de l’ONG Happy Mum’s. Elle va désormais animer la rubrique Légende en complicité avec notre rédaction. Bienvenue Sita.

Leave a Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Start typing and press Enter to search

Souscrivez à notre Newsletter pour ne rater aucun numéro!