Ellen Johnson-Sirleaf; 1ère femme présidente d’Afrique,Prix Nobel de la paix en 2011.

Secretary of Defense Ash Carter hosts an honor cordon for Liberian President Ellen Johnson Sirleaf at the Pentagon Feb. 25, 2015. (DoD photo by Petty Officer 2nd Class Sean Hurt/Released)

En Afrique, les femmes s’affirment dans les instances dirigeantes. Bien que minoritaires, elles parviennent tout de même à s’imposer au sommet de l’Etat. C’est le cas de la libérienne Ellen.

Ellen Johnson-Sirleaf est née le 29 Octobre 1938 à Monrovia (Libéria). Elle effectue ses études en Amérique et décroche un baccalauréat (sciences en comptabilité au Madison, Wisconsin) en 1964.

En 1970, elle est diplômée en économie à l’université du Colorado. L’année suivante, elle fait un master en administration publique à l’université de Harvard. Elle est secrétaire d’État aux finances entre 1972 et 1978 puis ministre des finances entre 1979 et 1980 avant le coup d’Etat de Samuel Doe au Libéria.

Le 16 Janvier 2006, Ellen Johnson-Sirleaf devient la première femme élue au suffrage à la tête d’un État africain. Elle est classée comme la 51e femme la plus puissante au monde par le magazine Forbes la même année.

Elle est co-recipiendaire du prix Nobel de la paix en 2011. Mère de quatre (4) enfants, Ellen Johnson remporte l’élection présidentielle de 2011 face à Winston Tubman. Le 16 Janvier 2012, elle est investie pour un deuxième mandat à la tête de son pays. Plusieurs personnalités à savoir la secrétaire d’État américaine Hillary Clinton et plusieurs président de la région sont venus participer à la cérémonie d’investiture. 

Ella Dadi

Leave a Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Start typing and press Enter to search

Souscrivez à notre newsletter