Endométriose : « un handicap » pour certaines femmes (partie 2)

De nos enquêtes, il en ressort qu’Il n’y a pas assez d’organismes qui combattent contre cette maladie, car elle est encore méconnue et banalisée. Néanmoins, il y a le mouvement « ENSEMBLE, PARLONS DE L’ENDOMETRIOSE » initié par l’Association Vie et espoir en Côte d’Ivoire en collaboration avec Mme Victoire Carole Abou, Présidente de l’Association « AGIR CONTRE L’ENDOMÉTRIOSE’’ qui a pour but de faire connaître cette maladie qui touche une femme sur dix en âge de procréer dans le monde y compris la Côte d’Ivoire.

Ils organisent des collectes qui servent à la :

-Mise en place de manifestations pour sensibiliser les jeunes filles à cette maladie.

-Mise en place de réunions de couple pour sensibiliser sur la maladie

-La recherche scientifique

-Mise en place des moyens et des filières de soins endométriques

-Recommandation pratique de soins et de clinique en Côte d’Ivoire

-Permettre aux jeunes femmes d’avoir des enfants malgré la maladie

Cependant en France, EndoFrance est la première association de lutte contre l’endométriose.  Elle est aussi la première à avoir été agréée par le Ministère des solidarités et de la santé. Au Bénin, il y a aussi EndoEspoir qui lutte contre cette maladie handicapante. Selon L’Organisation Mondiale de la Santé en abrégé OMS, l’endométriose touche près de 10 % des femmes et des filles en âge de procréer à l’échelle mondiale, soit 190 millions de personnes. (Des chiffres datant du 31 Mars 2021). Des chiffres alarmants. Des organismes font de leur mieux, mais est-ce suffisant?

Toute femme mérite une sexualité épanouie, des règles sans douleurs, de vaquer à ses occupations sans contrainte, de vivre tout simplement. Alors, soutenons ces femmes comme nous pouvons sans les pointer du doigt, elles ne l’ont pas choisi!

Rachelle SEKONGO

Leave a Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Start typing and press Enter to search

Souscrivez à notre newsletter