Harriet Tubman, une femme « avide de liberté »

Fille et petite-fille d’esclaves, Harriet Tubman, née Araminta Ross, a vu le jour en 1822, dans l’Etat du Maryland, située au nord-est des Etats-Unis. Esclave, devenue militante anti-esclavagiste, elle a marqué l’histoire de la ségrégation raciale aux Etats-Unis de par sa lutte.

A l’âge de six ans, elle travaille comme domestique pour une femme blanche qui la charge de veiller sur son enfant. Mais elle est à chaque fois fouettée lorsque l’enfant pleure.

En 1849, à la mort de son maître, Harriet Tubman, qui a entre-temps changé de nom en se mariant, réussit à s’échapper en abandonnant ses frères et son mari. Elle parvient à se rendre jusqu’en Pennsylvanie. Mais, elle reviendra chez elle pour arracher ses proches de l’esclavagisme. Et son combat ne s’arrêtera pas là . Harriet Tubman sauvera aussi des inconnus de ce calvaire.

Au début de la guerre de Sécession, en 1861, Harriet Tubman rejoint des combattants en Caroline du Sud, où elle aide à la libération de plus de 750 esclaves. Elle participe également à la lutte pour le droit de vote des femmes.

Harriet Tubman militante anti-esclavagiste est morte à 91 ans. L’administration américaine veut l’honorer en imprimant son portrait sur les billets de 20 dollars.

Sita et la Rédaction

SITA
SITA

Mamadou Vehi Sita Audrey Flore est l’une de nos collaboratrices. Âgée d’une vingtaine d’années, cette jeune maman est la présidente fondatrice de l’ONG Happy Mum’s. Elle anime la rubrique Légende en complicité avec notre rédaction.

Leave a Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Start typing and press Enter to search

Souscrivez à notre Newsletter pour ne rater aucun numéro!