María Teresa Fernández de la Vega

Présidente de la Fondation MUJERES POR ÁFRICA

« Les Femmes pour l’Afrique »

María Teresa Fernández de la Vega est la première vice-présidente du gouvernement espagnol. Ministre de la Présidence, Porte-parole du gouvernement de 2004 à 2010, elle est à ce jour et depuis 2018, Présidente du Conseil d’État Espagnol. Femme engagée, féministe convaincue et grande altruiste, María Teresa Fernández de la Vega, soutient les femmes africaines à travers sa fondation Mujeres por África.

Née à Valence (Espagne) en 1949, María Teresa Fernández de la Vega est juriste et femme politique espagnole. Elle obtient la licence en droit à l’Université Complutense de Madrid, puis déménage à Barcelone où, elle termine ses études doctorales avec une qualification exceptionnelle. Puis, elle ira à l’Université de Strasbourg pour une spécialisation en droit communautaire. En 2011, elle a été nommée Docteur Honoris Causa par l’Université Internationale Menéndez Pelayo.

D’apparence menue et fragile, María Teresa Fernández de la Vega a été la première femme dans l’histoire de la démocratie espagnole, à assumer les fonctions de présidente du gouvernement. Fonctions qu’elle a assumées de manière remarquable et d’une main de fer. Elle est également la première femme à présider un conseil d’État sans être monarque. 

Son engagement auprès des femmes en général, et des africaines en particulier à débuté lors de son mandat de vice-présidente. C’est d’ailleurs durant ce mandat qu’elle promu La Red de las Mujeres Españolas y Africanas « Le Réseau des Femmes Espagnoles et Africaines ». Ce réseau est né d’un partenariat entre l’ONU Femmes, le gouvernement espagnol et la société civile. Il compte 1500 membres dont des personnalités, des organisations de 51 pays Africains et l’Espagne. À travers ce réseau, des connaissances et expériences sont partagés entres des groupes de femmes. Des cours de formation sont aussi dispensés dans l’optique de promouvoir l’autonomisation et l’égalité des sexes dans 5 domaines : les droits des femmes, le développement économique, la santé, l’éducation et la violence à l’égard des femmes. 

En 2012, María Teresa Fernández de la Vega créée la fondation Mujeres por África, une organisation privée à but non lucratif dans l’optique de contribuer au développement du continent africain grâce au soutien et à l’accompagnement de ses femmes qui constituent son moteur de progrès. Mujeres por África est attachée à la démocratie, à la bonne gouvernance, aux droits de l’homme, à la paix et au développement socio-économique durable. Tout ceci en termes d’égalité, car convaincue que l’égalité est le facteur le plus puissant de la transformation sociale.

Chaque année et depuis sa création, la fondation diversifie, intensifie et redéfinie ses plans d’actions. Pour cette huitième année (2019), la fondation a axé ses plans d’actions sur :

  • Le leadership, la gouvernance et les droits des hommes et des femmes 
  • L’éducation et la recherche scientifique
  • La santé
  • Le développement économique
  • L’Internationalisation 

Rappelons aussi que la Présidente de la Fondation Mujeres por África est aussi membre du Groupe consultatif mondial de la société civile d’ONU FEMMES.

Vinciane Fassoro

Leave a Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Start typing and press Enter to search

Souscrivez à notre Newsletter pour ne rater aucun numéro!