Meet gala 2022: Kim Kardashian dans une robe à plusieurs millions de dollars 

Dans la course à la tenue la plus folle du MET GALA qui s’est tenu le 2 mai à New York, Kim Kardashian a fait sensation en s’affichant avec la robe la plus chère de l’histoire de la mode : celle que Marilyn Monroe portait 60 ans plus tôt, à la télévision le jour où elle a chanté le mémorable « Happy birthday mister president » à John Fitzerald Kennedy (homme d’État américain, 35ᵉ président des États-Unis du 20 janvier 1961 à sa mort en 1963).

L’histoire de la robe

La robe emblématique est faite de fourreau, légèrement transparente et brodée de milliers de cristaux, réalisée en 1962 par le couturier français Jean-Louis Berthaud.

Ce modèle rétro passé au rang d’œuvre d’art etait inaccessible au commun des mortels depuis que le musée Ripley’s Believe It Or Not en a fait l’acquisition en 2016 en déboursant 4,81 millions de dollars lors d’une vente aux enchères! L’accord passé entre le musée et la milliardaire américaine l’obligeait à se changer sitôt la montée des marches finies. Eh oui, Kim a dû prévoir une tenue de rechange pour le reste du dîner. 

La robe est arrivée en jet privé dans un caisson tempéré à 20 degrés le tout gardé par des agents de sécurité et des conservateurs du musée (NDLR : les seuls autorisés à manipuler la robe). Pour les essayages, Il lui a aussi fallu créer une réplique et se séparer de quelques kilos en trop et bien d’autres choses qui auraient pu empêcher le tissu de glisser sur sa peau le jour J et s’en remettre aux équipes du musée au moment de l’habillage final.

Malgré un régime strict et éclair sans sucre ni glucide qui lui a permis de perdre 7 kilos en 3 semaines, malgré un cycliste gainant glissé dessous et l’aide de petites mains gantées (le moindre accroc aurait coûté des fortunes) pour l’aider à l’enfiler, malgré des talons hauts de plus de 15 cm censés faire illusion sur sa silhouette kim a eu du mal a entrer dans la robe.

Raison qui explique certainement pourquoi elle n’a pas voulu quitter la veste en fourrure blanche qui recouvrait légèrement sa robe tout au long de sa montée des marches. 

« Je suis tellement honorée de porter la robe emblématique que Marilyn Monroe portait en 1962 pour chanter un « Joyeux anniversaire » au président John F. Kennedy (…) Merci Ripley’s Believe It or Not pour m’avoir donné l’opportunité de présenter cette pièce évocatrice de la mode pour la première fois depuis que feu Marilyn Monroe l’a portée. Je suis éternellement reconnaissante pour ce moment » : a-t-elle publié au lendemain de la soirée sur son compte Instagram.

La rédaction

Leave a Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Start typing and press Enter to search