NOUVELLE ANNEE, NOUVEAU CORPS ?

Chirurgie esthétique …

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR AVANT DE VOUS LANCER DANS L’AVENTURE !

Pour cette nouvelle année, parmi tes résolutions, tu as peut-être décidé de te transformer physiquement par les moyens de fortune ou à coup de bistouri.

Nous avons réuni les informations nécessaires qui te permettront de sauter le pas, ou pas.

Avoir un postérieur bombé, une forte poitrine ou encore avoir une peau de bébé même après la cinquantaine est devenu une tendance ces dernières années voire une obsession pour bon nombre de femmes dans le monde, surtout en Afrique.

Etincelante ou pas, pour les adeptes des rondeurs, plus c’est gros, plus c’est beau et elles pensent attirer les regards et respecter la loi ( ?) qui stipule qu’une femme doit avoir un corps parfait à n’importe quel prix. A tort ou à raison ?

Cela dit, il est vrai qu’il existe des femmes qui ont été gâtées par mère nature et qui ne perdent pas une occasion pour mettre leur rondeur et leur éternelle jeunesse en valeur mais nous avons aussi celles qui n’ont pas été gratifiées par la nature en formes généreuses. Certaines d’entre elles ont alors décidé de se faire justice en usant de méthodes traditionnelles, pour les moins nanties, et celles qui ont le plus de moyens ont opté pour la méthode la plus « moderne », la chirurgie.

Les rondeurs ne sont pas la seule obsession des femmes, nous avons une autre catégorie qui est obnubilée par l’éternelle jeunesse. Eh oui, dans nos sociétés, où l’image du corps et la course à l’éternelle jeunesse prennent une place toujours plus importante, on est vite tenté de faire ce qu’il nous ait proposé pour rester éternellement belle.

Envie de tenter l’aventure? Avant de sauter le pas comparons nos deux adversaires.

La chirurgie esthétique / Médecine esthétique (méthode moderne).

La chirurgie esthétique n’est qu’une des nombreuses applications de la chirurgie plastique, qui selon Wikipédia est la spécialité chirurgicale qui concerne principalement la peau et les tissus mous non viscéraux de l’organisme.

Ici, les femmes ont le choix. Elles décident de passer sur le billard et subir quelques touches de bistouri sur les parties de leur corps qu’elles trouvent disgracieuses et pour réparer les méfaits du temps.

La médecine esthétique ou anti-âge propose un ensemble de techniques permettant de lutter efficacement contre le vieillissement. Elle s’applique en particulier pour le traitement des rides, des rougeurs, des taches ou la perte de volume du visage et des mains mais aussi pour le dessin et l’augmentation du volume des lèvres. Nous avons aussi l’augmentation du volume des seins qui se fait par la pose de prothèses mammaires.

L’opération s’adresse aux femmes jugeant le volume de leur poitrine insuffisant ou pour celles ayant subi un amaigrissement important. Le domaine de cette pratique est très vaste… On peut compter la liposuccion, le lifting du visage, le blanchiment de la peau, botox …

En cette époque où la science nous permet de croire que tout est possible, les femmes et même les hommes sont prêtes et prêts à tout essayer pour vous afin qu’elles/ils obtiennent le résultat escompté.

C’est vrai que la chirurgie esthétique permet d’améliorer l’estime et la confiance en soi mais les inconvénients ne sont pas à négliger.

En effet, cette chirurgie peut être coûteuse. Il y a des risques d’infection et d’autres complications. Il se peut qu’elle ne produise pas les résultats souhaités. Sans oublier qu’elle est très douloureuse.

En chirurgie esthétique, comme en chirurgie traditionnelle, le patient doit toujours être informé des risques qu’il encourt. Quand bien même, la chirurgie esthétique ne cesse de se moderniser, et que les techniques actuellement utilisées intègrent les dernières trouvailles en matière de recherches, celle-ci n’est pas pour autant à l’abri des risques et des complications éventuelles.

L’utilisation des produits anesthésiants et anesthésiques peut provoquer des effets indésirables, dont la gravité peut aller d’une simple éruption cutanée ou d’une démangeaison légère à des complications plus graves qui pourraient même porter atteinte à la vie des patients dans le cas de complication relative à l’anesthésie générale.

La force de l’industrie est de nous faire croire qu’il n’existe qu’une seule façon d’être belle. Et que cette beauté-là, idéalisée, est accessible si on y met l’argent nécessaire.

La chirurgie non esthétique /médecine traditionnelle (méthode traditionnelle)

Nous avons jeté un coup d’œil du côté de la Côte d’Ivoire. Sur les marchés des dix communes d’Abidjan, cette technique a plusieurs dénominations « bôtchô», « bobarabani », « grossir fesse»… ,disponible sous plusieurs formats (pommade, huile, suppositoire…) et utilisée par certaines jeunes filles et femmes  sans conseils ni prescription médicale.

On les retrouve sur internet et dans nos marchés. Il s’agit notamment des produits provenant de la Chine, de l’Inde et du Brésil. Le premier type comprend les produits « bôtchô» fabriqués à base d’huile de foie de morue, de miel et de plantes que l’on rencontre aujourd’hui à tous les carrefours.  On compte aussi des ampoules injectables qui contiennent de la vitamine B.

On a également des gélules qui contiennent des vitamines et des minéraux et qui sont destinées à aider les futures mères et celles qui allaitent à lutter contre les pertes d’appétit et la fatigue qui sont proposées aux clientes par les vendeurs…

Certaines on même droit à un traitement qui consiste en des massages réguliers fait sur la zone concernée (sein ou fesse) qui vont de deux semaines à un mois, voire un peu plus.

Les moins nanties vont même jusqu’à s’introduire des suppléments alimentaires (cube d’assaisonnement, gingembre) en plus des comprimés, des gélules prohibées, des produits chimiques en surdose par voie orale ou anale.

Elles ont décidé de se doter ce dont la nature les a dépourvues. Et cela, par tous les moyens. Même au péril de leur vie car personne n’est sans ignoré que les conséquences de l’utilisation de ces produits est toxique et entraine parfois des graves problèmes de santé et même la mort de certaines utilisatrices.

La plupart des femmes souhaitent être belles. Certaines en font même une obsession. Les transformations corporelles sont devenues banales, comparables à tout autre type de consommation courante.

Avec tous les risques liés à ces différentes techniques d’embellissement est-il nécessaire de s’y adonner ?

Nous vous laissons répondre Mesdames. Prenez soin de vous. Et faites très attention. La santé prime sur la beauté. Ne l’oubliez jamais.

La rédaction

Leave a Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Start typing and press Enter to search

Souscrivez à notre newsletter