Santé: Sept bonnes et mauvaises habitudes pour le cerveau

Selon le spécialiste, Dr. Michel Gugenheim, le cerveau a le contrôle de tous les organes du corps humain, des fonctions motrices et cognitives ainsi que de la production hormonale. « C’est lui qui commande la motricité, la sensibilité, l’équilibre, la mémoire et les émotions » renchérit-il. Le cerveau est l’organe le plus utilisé du corps, dans cet article, nous vous parlerons des bonnes et mauvaises habitudes pour votre cerveau. En premier lieu les « bonnes » et en second lieu les « mauvaises ».

Les Bonnes habitudes pour le cerveau

  • Ayez une activité physique régulière

Faire une activité physique et bougez régulièrement aidera votre cerveau à mieux se porter.

  • Adoptez une alimentation saine

Mangez sainement aidera votre cerveau à se maintenir en pleine forme.

  • Ayez plus d’interaction sociale

Discuter avec les autres, travailler, participer à des activités interactives, des sorties sont bénéfiques.

  • Détendez-vous !

Prendre des moments pour soi notamment des sorties shopping, des sorties au spa, des sorties détentes tout simplement !

  • Reposez-vous bien !

Un adage dit que seul le sommeil est réparateur. Dormez autant que vous pouvez, surtout évitez le surmenage.

  • Apprenez quelque chose de nouveau tous les jours

Le perpétuel apprentissage met le cerveau en exercice continuel pour l’aider à rester en bonne santé.

La lecture est efficace pour fortifier notre cerveau et empêcher qu’il ne se détériore. Lire de manière fréquente augmente la capacité de concentration, favorise les connexions neuronales et représente l’un des meilleurs exercices pour éviter la perte de mémoire due à la vieillesse. Selon le site Améliore ta santé.

Magazine Plus donne les 7 mauvaises habitudes à ne pas avoir pour maintenir le cerveau en bonne santé

-Restez trop souvent seul

Les humains sont des êtres sociaux. Le manque de contact peut faire dépérir, également sur le plan mental. Les personnes qui cultivent de solides relations ne sont pas seulement plus heureuses, elles sont également moins susceptibles de voir leur cerveau se détériorer.

-Abuser de la mauvaise nourriture

L’on constate que les zones du cerveau servant à l’apprentissage et à la mémoire étaient moins développées chez les personnes qui consommaient beaucoup de « malbouffe » mauvaise nourriture et de limonades. Et tout ceci, sans parler du risque accru de maladies cardiovasculaires, de diabète et d’hypertension artérielle, maladies qui, à leur tour, peuvent conduire à des troubles du cerveau.

-Eprouver des difficultés d’audition

La baisse de l’audition s’accompagne parfois de problèmes de mémoire. Ce pourrait être dû au fait que les efforts déployés par le cerveau pour comprendre ce qui se dit réduit ses capacités à le mémoriser.

-Manque de sommeil

Ne pas dormir assez agit considérablement sur le cerveau.

-Ne pas faire assez d’exercice

Moins vous bougez, plus grand est le risque de démence. Pas besoin de courir des marathons mais marchez régulièrement et pratiquez une acticité qui vous permet de bouger un minimum.

-Fumer

Fumer rétrécit littéralement le cerveau. Le tabac affecte la mémoire et un fumeur court deux fois plus de risques de démence qu’un non-fumeur.

-Sortir trop rarement

Les êtres humains ont besoin de lumière du jour. En manquer peut-être à l’origine de dépression tandis qu’une bonne dose de soleil aide au bon fonctionnement du cerveau.

Prenez soin de votre cerveau en faisant le bon choix !

Rachelle SEKONGO

Leave a Comment

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Start typing and press Enter to search

Souscrivez à notre newsletter