Sarah Breedlove, la première femme afro-américaine millionnaire

Sarah Breedlove est née en Louisiane en 1867. Orpheline à 7 ans elle part vivre avec sa grande sœur et son beau-frère. Mais là-bas, elle se fait maltraiter par celui-ci et se marie à 14 ans pour lui échapper. En 1885, elle donne naissance à sa fille. Deux ans plus tard, son mari décède.

Elle part s’installer en Louisiane où ses frères sont barbers (coiffeurs). Pour s’occuper de sa fille, elle travaille dans une blanchisserie et prend des cours du soir. Dans son église côtoyée par la bourgeoisie noire locale, Sarah rencontre son deuxième mari Charles J. Walkers, qui travaille dans la publicité.

Elle est engagée en 1905, dans une société de cosmétiques. Elle y était commerciale. Mais pendant cette même période, Sarah a des pertes de cheveux. Elle essaie des produits en vain. Elle confectionne ses propres produits et miracle ils fonctionnent sur elle et ses proches ! Son mari l’encourage donc à développer sa marque et à prendre un nom reconnaissable : Madame C. J Walker. Elle quitte Turnbo pour se consacrer à Madam C.J. Walker’s.

En 1908, Sarah ouvre une usine de beauté à Pittsburgh qui emploie 3 000 commerciaux noirs. Elle touche à cette époque l’équivalent de millions de dollars. Elle devient ainsi la première femme afro-américaine millionnaire.
Elle décède en 1919.

Sita et la Rédaction

SITA
SITA

Mamadou Vehi Sita Audrey Flore est l’une de nos collaboratrices. Âgée d’une vingtaine d’années, cette jeune maman est la présidente fondatrice de l’ONG Happy Mum’s. Elle anime la rubrique Légende en complicité avec notre rédaction.

1 Comment

  • Zago
    1 an ago Reply

    Un modèle de courage et de détermination

Répondre à Zago Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Start typing and press Enter to search